Francois-Régis Tézé

Le blog d'un passionné d'histoire

Napoléon dans la littérature Russe par François-Régis TEZE

Le personnage de Napoléon est considéré comme important dans la culture et dans l’imaginaire russe. Il est au centre des discussions chez les aristocrates russes fascinés aussi bien par sa carrière et chute vertigineuse que par ses idées révolutionnaires. Par ailleurs, pendant plusieurs années il fut l’adversaire redoutable du maréchal Souvorov lors de la campagne d’Italie et la guerre en Russie, ce qui a probablement transformé la passion et l’admiration des russes pour l’empereur en haine et mépris.

L’image de Napoléon dans la poésie des années 1812-1814

L’image patriotique qui revient le plus souvent dans la poésie russe, c’est Moscou en flammes qui représente Napoléon sous forme négative et quasi démoniaque. Pour les russes, le roi Alexandre était le messie de Dieu alors que Napoléon était considéré comme un Satan qui aveuglait la France, un démon de la nuit selon G. Derjavine.

La vision réaliste de Pouchkine et Stendhal sur Napoléon

Les deux poètes ont joué un grand rôle dans la création du mythe napoléonien en Russie et en France. En écrivain réaliste, Pouchkine expose trois visions sur Napoléon Bonaparte en le considérant comme:

  • Anti-héros
  • Ayant un destin mystique
  • Un aventurier protégé par la chance

Après la disparition de Napoléon, Pouchkine se détache de son romantisme et considère finalement Napoléon comme un homme avec des défauts et des qualités.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site napoleon.org

François-Régis Tézé

FR-Teze • 19 avril 2016


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *