Francois-Régis Tézé

Le blog d'un passionné d'histoire

francois-regis-teze

La poste aux armées sous Napoléon Bonaparte

Avec les conflits que l’Europe faisait face et l’importance de l’armée mise en place par Napoléon premier, il fallait une poste simple et efficace sur laquelle le pouvoir pouvait s’appuyer afin d’acheminer les courriers et les informations importantes.

Ainsi, il se servira de l’organisation postale mise en place lors de la révolution française en nommant en mars 1804, le comte de Lavalette à la tête de ce nouveau service. Suivez la révolution de la télécommunication par Napoléon avec François Régis Tézé.

service postale-armées

La poste des armées …Une organisation hiérarchique

A la tête de la poste, il était nommé un directeur des postes pour chaque armée de campagne qui avait pour tâche de recruter des personnes compétentes. Le personnel de la poste devrait récupérer le courrier dans les bureaux de poste non loin des bataillons en vue de le transmettre au quartier général.

Ensuite, le courrier était répartit entre les différents bataillons par les commis. Les frais de port du courrier était payant sur le territoire français, mais gratuit au delà des frontières (FR Tézé).

La mise en place des estafettes

A la tête de la poste des armées comme commissaire général, le comte Lavalette met sur pied les estafettes en Août 1805. Il s’agissait de « messagers à chevaux dont l’objectif est d’assurer le transport du courrier impérial« . Pour cette tâche, des postillons sont envoyés de relais en relais pour transporter un portefeuille fermé à clef avec le nom du relais ainsi que les heures de départs et d’arrivées dont Napoléon et Lavalette en détiennent une chacun. De cette organisation efficace sera créée le premier réseau qui reliera en 1805 Paris à Milan et d’autres s’en suivront très rapidement.

Certains extraits de cet article ont été tiré du site histoirepostale.com

François Régis TZ

armesfrançois régis tézéîle de FranceParisposte des armées

FR-Teze • 18 février 2016


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *