Francois-Régis Tézé

Le blog d'un passionné d'histoire

Fin de la Monarchie Constitutionnelle…Une première expérience politique

La révolution Française de 1789-1792 marque la fin du règne de la monarchie et son acceptation absolue en mettant en place une autre forme de monarchie dite « Constitutionnelle ». François Régis Tézé vous explique en détails ce qu’est la monarchie constitutionnelle.

Une avancée démocratique

Cette nouvelle monarchie différente de l’ancienne accorde un rôle important à une institutions, toujours omniprésente dans la société contemporaine, avec l’Assemblée Nationale entre un Roi Louis XVI et un peuple.

De ce nouveau régime politique naît le système politique actuel français avec les termes droite et gauche en 1789. Cette date marque le vote par l’Assemblée Constituante sur le droit de veto du roi. C’est à partir de ce moment que se crée un positionnement à droite pour le veto du roi, à gauche contre le veto du roi. C’est le début du conflit politique avec une rupture totale par rapport aux trois ordres de l’ancien régime.

Compromis impossible avec le roi

Non seulement la période post révolutionnaire donne naissance à un nouveau système politique français, mais elle ouvre la voie à un désir de liberté d’expression, de débattre, de proposer. Ainsi, l’unanimité semblait accepter par tous jusqu’à ce que deux mesures soient prises.

Il s’agit de la confiscation des biens du clergé afin de combler le déficit du pays et la Constitution civile du clergé le faisant un corps de fonctionnaires qui devrait prêter serment. Dès lors, une opposition politique se met en place et le roi tente de fuir la France en 1791, ce qui sera considéré comme une trahison par le peuple.

La chute de la Monarchie Constitutionnelle est inévitable

Malgré la tentative de l’Assemblée d’innocenter le roi en raison de sa fuite, la foule réclamait sa déchéance. Le dialogue devient alors impossible entre les partisans pour une démocratie et ceux du roi à tel point que la France entre en guerre en avril 1792.

Ce qui débordé la vase, c’est la menace lancée au peuple français les Prussiens et Autrichiens en cas de violence faite au roi poussant le peuple à se soulever pour renverser le roi. La journée du 10 août 1792 marque donc une journée révolutionnaire. C’est ainsi que s’achève la première expérience de monarchie Constitutionnelle avec un échec considérable.

François Régis TZ

FR Tézéfrançois régisNapoléonrévolution française

FR-Teze • 3 février 2016


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *